Reflexion, un tracker torrent sur une blockchain ?

Et si .. ? Un tracker torrent sur une blockchain

Logo d'un potentiel tracker torrent sur une blockchain
Logo d’un potentiel tracker torrent sur une blockchain

Salut, ou bonsoir à ceux qui me lisent la maintenant. Cet article ne sera pas basé sur des faits, comme d’habitude. Cet article est une version écrite d’une idée que j’ai dans la tête depuis peu.

Comme vous le savez, T411 a été fermé de force il y a une semaine. Le problème, ce fut la centralisation des données. Un seul serveur saisie, et plus rien ne tourne.

Un tracker torrent décentralisé

On voit depuis un moment nombres d’ICO sortir à tour de rôle, des startups qui lancent un projet derrière une blockchain. Mais pourquoi, pourquoi ne pas utiliser la technologie de la blockchain pour concevoir un tracker torrent fondé sur une Blockchain ?

Le principe serait qu’un certains pourcentage de personne par pays puissent réprouver ou approuver les nouveaux torrents envoyé par les utilisateurs. Ce pourcentage d’utilisateurs serait la seule séparation entre ce qui est dans la blockchain et ce qui n’y est pas. En effet, une fois écrites, les données de la blockchain seraient impossible à éditer ni à supprimer. Il faut donc veiller à ce que juste du contenu OK puisse y être introduits.

Stockage des torrents

Une fois des torrents ajoutés, il faudra bien qu’ils puissent être downloadé par la communauté. Pour la question du stockage et du ‘seed’ des torrents, on pourrait s’inspirer de ce que font le Sia Coin ou encore Storj. En gros, les personnes désirant télécharger devront dépenser quelques pièces liés à la Blockchain. Ces pièces se gagneraient en uploadant de nouveaux torrents ainsi qu’en partageant de l’espace disque.
Pour le stockage et le seed des fichiers, ont pourrait fortement s’inspirer de Sia et de Storj qui le font déjà très bien et rémunères selon plein de paramètres ( taille sur le disque, taille des fichiers uploadés, .. ).

Une API pour monter des annuaires

Qui dit décentralisé, dit pas de serveurs centraux. Mais sans serveur central, comment héberger un annuaire de torrents ? Pour ce côté là j’ai également une idée. Il suffirais de mettre en place directement sur la blockchain, une API publique que de potentiels futurs annuaires de torrents pourraient utiliser afin d’afficher les torrents disponibles, les trier, les commenter, etc ..

Pour les annuaires sa serait clairement aux webmasters intéressés de monter le leur. Sachant que la publicité peut bien rapporter, je ne me fait pas de soucis pour eux.

Aussi à partir de cette blockchain Torrent, certains pourraient monter des annuaires dédiés aux mangas, ou à d’autres domaines tout en restant sur la même blockchain.

Qui dit Blockchain dit monnaie

Et bien, comme la plupart des systèmes sur Blockchain, ce système disposerais de sa propre monnaie. On l’appellerait Torrent Coin ( TRC ).

Pour télécharger 1 To de données, on pourrait fixer le prix à 10 TRC par exemple. Ces 10 TRC seraient ensuite répartis équitablement entre tout les seedeurs du réseau. Les Torrents Coins auraient le même rôle que le ratio des trackers privés et forcerais tout le monde à faire un peu d’effort pour soutenir le réseau.
Pour ceux débarquant sur ce système, le prix du la monnaie nécessaire pour télécharger 100 Go devrait être très accessible ( moins de 0,50€ les 100 Go par exemple ). Sachant qu’en partageant de l’espace, les morceaux de fichiers téléchargés pour être seedés ne seront pas décomptés, pas besoin de disposer de TRC pour en gagner donc.

Les points sensibles

Ce système de tracker torrent sur blockchain que j’ai imaginé comporte toutefois quelques points noirs. En effet, malgré les validateurs ( qui approuvent ou non les nouveaux torrents ), des hackeurs pourraient très bien uploader des logiciels contenant leurs malware à propager. Hors un malware unique devra être démasqué par des chercheurs en sécurités informatiques avant d’être ajouté aux bases de données des anti-virus, et donc être détecté. Un malware indétectable contournerais donc les validateurs avec de sacrés conséquences : il serait impossible d’enlever le torrent malicieux.

Ensuite, je dirais que le système de validateurs risquerait de poser problème. Vaudrait-il mieux que sa soit un pourcentage de la communauté qui décide quoi valider ou non ? A moins que sa se jouerais selon la quantité de TRC en stock, un peu à la façon du PoS ( Proof Of Stake ).

 

Voilà, la fin de mon premier article de réflexion. J’avais cette idée en tête depuis pas mal de jours, et je me devais de partager mes pensées afin d’avoir vos avis sur la faisabilité d’une telle chose.
N’hésitez pas à commenter, ici ou sur les réseaux sociaux. Qu’en pensez-vous ?

Bannière de Coinbase

Une réaction au sujet de « Reflexion, un tracker torrent sur une blockchain ? »

  1. serge Réponse

    Bonjour,
    Merci pour cet article, il répond à certaines questions que je me posais justement sur une blockchain torrent. Il y a en effet beaucoup de points négatifs qui entrent en ligne de compte et le principal comme vous le soulignez, la validation des contenus. Je suis assez étonné que personnes n’ait vraiment encore lancé ce type de concept (tout comme je suis étonné que l’utilisation de cette magnifique invention qu’est le torrent n’ai jamais vraiment décollé).
    A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *